• Auteur:

    ddkabylie

Les villageois d’Akaoudj montent au créneau

Posté par ddkabylie le 8 mars 2010

Aït Aïssa Mimoun comptent bloquer le siège de  l’APC aujourd’hui
Les villageois d’Akaoudj montent au créneau

Cela reste peu évident. Las d’attendre du concret, les villageois sont déterminés à investir une fois encore la rue dans l’espoir de voir la situation de leur village sérieusement prise en charge. Les villageois se  disent  lésés par les promesses formulées par les autorités locales pour l’amélioration de leur cadre de vie qu’ils qualifient de désastreux. Plusieurs démarches ont été entreprises par le comité de ce village afin d’attirer l’attention des pouvoirs publics  vers cette localité.

Les habitants du village Akaoudj, dans la commune d’Aït Aïssa Mimoun, comptent réinvestir la rue aujourd’hui en observant une journée de protestation devant le siège de leur APC.
La mairie d’Aït Aïssa Mimoun risque d’être bloquée pendant toute la journée d’aujourd’hui 9 mars, la population d’Akaoudj, l’un des plus importants villages de la commune entend l’occuper afin de crier leur colère quant à la situation qui prévaut au sein de leur localité. Ce n’est pas la première fois que ces villageois montent au créneau en menant de telles actions.
Il y a quelques mois, ces derniers ont fermé la même APC et ont bloqué la route pour faire valoir leur droit.
Lors de cette manifestation d’envergure, les habitants d’Akaoudj étaient en colère contre le laisser-allé dans lequel était jeté, disaient-ils, leur village. Ils reviennent ainsi à la charge à travers cette journée  de protestation prévue pour aujourd’hui à l’initiative du comité de village en concertation avec la population locale. Tout porte à dire que rien n’a été fait pour satisfaire la plate-forme de revendications soumise aux autorités locales à l’occasion de la première manifestation. Sinon, les habitants n’auraient pas décidé de cette autre action, quoi qu’il en soit, la commune d’Aït Aïssa Mimoun risque de passer une journée perturbée à moins que des engagements viendraient dissuader les initiateurs de la protestation.
Cela reste peu évident. Las d’attendre du concret, les villageois sont déterminés à investir une fois encore la rue dans l’espoir de voir la situation de leur village sérieusement prise en charge.
Les villageois se  disent  lésés par les promesses formulées par les autorités locales pour l’amélioration de leur cadre de vie qu’ils qualifient de désastreux. Plusieurs démarches ont été entreprises par le comité de ce village afin d’attirer l’attention des pouvoirs publics  vers cette localité.
Mais en vain, pour ce comité et l’ensemble des villageois, la rue est l’ultime  recours qui reste devant eux pour espérer voir des projets de développement attérir à Akaoudj, des projets seuls à pouvoir sortir ce village de son marasme quotidien.
Il est à noter que la commune d’Aït Aïssa Mimoun a connu une longue période de blocage au lendemain des élections municipales de 2007.
Cela suite au retrait de confiance voté par l’assemblée  à l’encontre du maire qui a fini par jeter l’éponge.
Depuis la gestion de la collectivité a été conféré à l’alliance FFS-RCD, celle-ci sera confrontée aujourd’hui à son premier véritable test qui viendrait perturber la sérénité qui semblait retrouver par cette commune qui n’est toutefois pas, semble-t-il, en tout cas, au bout de ses peines, à l’image d’ailleurs du village Akaoudj.

M. O. B.

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres