• Auteur:

    ddkabylie

  • Accueil
  • > page 5
  • > Le prix du ciment atteint les 1 600 DA / le quintal

Le prix du ciment atteint les 1 600 DA / le quintal

Posté par ddkabylie le 4 mai 2010

Le prix du ciment atteint les 1 600 DA / le quintal
Galère des bénéficiaires de l’aide à l’habitat rural

Les bénéficiaires de l’aide à l’autoconstruction se trouvent ces dernières semaines face à un vrai dilemme, celui de supporter des prix exorbitants des matériaux de construction au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou.
Pour certains d’entre euxn l’aide octroyée ne dépassant pas les soixante-dix millions de centimes ne suffit plus pour assurer les travaux de construction jusqu’à leur fin. l’illustration parfaite d’un tel état de faits est indéniablemant les prix du ciment qui ont atteint des “cimes” inimaginables faisant ainsi supporter aux citoyens un surcoût sur la construction de son habitation.
Destinée avant tout à une catégorie sociale défavorisée, l’aide à l’habitat rural met, ces derniers mois, le bénéficiaire dans une situation difficile au point de se voir s’endetter. A quoi peuvent bien servir les 70 millions de centimes octroyés, si ce n’est qu’à la réalisation d’une petite plateforme de base ?
Il faut dire que le problème a eu pour incidence le ralentissement du programme d’aide à l’habitat après avoir connu une nette avancée grâce à des mesures concrètes qui ont servi à booster les chiffres dudit programme.
Le nombre de dossiers en souffrance a atteint actuellement les 2 600 aides qui connaissent un retard dans l’avancement des travaux. Le prix du ciment frotte les 1 600 dinars/le quintal, rien que ça. Un prix que n’arrivent pas à admettre les citoyens. “Je ne comprend absolument rien du tout, on vous aide par ci et on augmente les prix des matériaux par-là, c’est vraiment inconcevable. Je n’arrive pas à entamer les travaux de finition de ma nouvelle habitation que je construit dans le cadre des aides à l’habitat rural”, fulmine Karim, un jeune originaire de la daïra des Ouadhias. Cette situation a engendré aussi une amère réalité en terme de construction.
Les bénéficiaires de l’aide de l’Etat sont obligés à revoir leurs “ambitions” en terme d’espace, à la baisse. A la place d’un F3 ou F4, le postulant à cette formule d’aide opte généralement pour un appartement en une pièce. Le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Tizi-Ouzou nous a indiqué hier que sur l’initiative du wali, un listing de l’ensemble des bénéficiaires de l’aide à l’autoconstruction, a été élaboré et remis à l’Edimco au vu d’une programmation “en principe le problème de la livraison du ciment aux bénéficiaires de l’aide à l’habitat rural est pris en charge. Il reste à gérer la programmation au niveau des entreprises concernées”, indiquera M. Bekat. Les citoyens que nous avons interrogés hier mettent ces hausses vertigineuses des prix du ciment sur le dos des professionnels de la spéculation qui profitent de la très forte demande sur le marché pour engranger des profits sur le dos des couches moyennes.

A. Z.

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cigales2010 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres