• Auteur:

    ddkabylie

  • Accueil
  • > page 5
  • > L’Unpef s’insurge contre les agissements de l’UGTA

L’Unpef s’insurge contre les agissements de l’UGTA

Posté par ddkabylie le 5 mai 2010

L’Unpef s’insurge contre les agissements de l’UGTA
Pétition pour exiger la fin  du monopole des œuvres sociales

L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) dénonce une nouvelle fois, les agissements de la commission nationale de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) pour préserver le monopole des œuvres sociales.

“Au moment où les travailleurs de l’éducation avait un brin d’espoir pour que les pouvoirs publics leur accordent le droit de gestion sur les œuvres sociales du secteur de l’éducation qui ont atteint cette année 13,74 milliards de dinars, l’UGTA recourt de nouveau aux manipulations pour avoir l’appui des travailleurs du secteur dans la préparation du projet de modification du dossier des œuvres sociales pour l’année 2010″, peut-on lire dans le communiqué parvenu hier à notre rédaction.
« Pour ce faire, la commission nationale de l’UGTA veut à tout prix atteindre son objectif, en collectant les signatures nécessaires afin de rétablir la confiance et continuer à monopoliser le dossier en question », nous a signifié le SG  de l’Unpef, M. Messaoud Amraoui.
Devant cet état de fait, cette organisation syndicale a appelé la famille éducative à « boycotter projet de promulgation du dossier des œuvres sociales et à ne pas signer tout document à cet effet, parce que les signatures sont utilisées pour légitimer le nouveau projet ».
Le SG de l’Unpef a indiqué à ce sujet, qu’il est nécessaire, voire impératif, le lancement d’une pétition afin de récolter un million et demi de signature en vue de faire pression sur les pouvoirs publics pour les inciter à promulguer un nouveau décret concernant les œuvres sociales, et exiger la fin du monopole de ce dossier. Aussi, l’Unpef tient la tutelle pour responsable « des conséquences que provoquera son tâtonnement concernant la promulgation du nouveau décret ministériel relatif au dossier du régime indemnitaire ». « Nous dénonçons vigoureusement les agissements de la tutelle qui a ouvert les portes des établissements à l’UGTA alors qu’elles étaient fermé pour les syndicats activant dans ce secteur, et ce, nonobstant le pluralisme syndical institué dans la Constitution, qui garantit la représentativité de tous les travailleurs dans les structures syndicales ».
Le SG de l’Unpef s’est à cet effet, interrogé sur le devenir du protocole d’accord consigné par les syndicats autonomes et le ministère de tutelle le 23 novembre 2009. Cet organe syndical réitère dans ce sens, son attachement à sa plateforme de revendications qui s’articule autours du « gel du budget pour l’année 2010, la promulgation dans les plus brefs délais, du nouveau décret ministériel relatif aux œuvres sociales ».
L’Unpef exige également « l’élection des commissions nationales et de wilaya en toute transparence et démocratie, et permettre la représentation proportionnelle des travailleurs de tous les paliers ». Outre cela, l’Unpef  réclame l’exclusion des services sociaux de toute domination des syndicats.
 

Lemya Ouchenir

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cigales2010 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres