• Auteur:

    ddkabylie

  • Accueil
  • > page 5
  • > Séminaire international sur la lutte contre la cybercriminalité à Alger

Séminaire international sur la lutte contre la cybercriminalité à Alger

Posté par ddkabylie le 5 mai 2010

Séminaire international sur la lutte contre la cybercriminalité à Alger
4,5 millions d’internautes exposés  à la cybercriminalité en Algérie

Les travaux du séminaire international sur la lutte contre la cybercriminalité ont débuté, hier à Alger, avec pour objectif la coordination entre les différentes institutions dans ce domaine. Un événement qui a été organisé au Sheraton par le Centre de recherches juridiques et judiciaires, sous le patronage du ministère de la Justice. La rencontre a pour objectif de permettre une utilisation sécurisée de l’Internet par l’enseignement des techniques performantes d’enquête, a-t-on expliqué lors de ce séminaire qui réunit des experts américains, français et britanniques ainsi qu’un représentant d’Interpol. Les différents thèmes débattus porteront sur l’identification des risques de la criminalité informatique sur la sécurité nationale et des personnes, ainsi que des structures d’organisation en Algérie et dans les pays invités chargés de la lutte contre la cybercriminalité.
L’identification des infractions dans le cyber espace à la lumière des expériences internationales, des risques, de l’environnement numérique sur l’enfant et les moyens techniques et juridiques de sa protection contre ce phénomène. Dans le même sillage, il est à savoir que ce phénomène a proféré d’un cran notamment  ces dernières années. De 5 cas présentés devant la justice en 2005, le nombre de cybercriminels est passé à 12 en 2010. Et ce sont 88 personnes au total à avoir été inculpées jusqu’à ce jour. En effet, ces chiffres ont été présentés dans un document fourni à la presse hier lors de l’ouverture dudit séminaire international. Selon le même document, le phénomène n’est pas encore très développé chez nous par rapport aux pays développés, car notre pays n’est pas encore outillé pour l’utilisation à grande échelle de cartes d’accès aux comptes bancaires et le haut débit reste limité. Ainsi, le nombre d’internautes au niveau national est estimé selon le directeur général de la modernisation de la justice au ministère de la Justice, le Dr Henni Abdarrezak, à 4,5 millions. En outre, le nombre de cybercafés que compte l’Algérie est de 5 000 espaces sur tout le territoire national. Par ailleurs, en matière de chiffres au niveau international et de préjudice financier de la cybercriminalité, tous les chercheurs s’accordent à dire que “ce phénomène génère plus d’argent que le trafic de drogue’’. Les pertes évaluées par le Conseil de l’Europe en matière de fraude et d’escroquerie en ligne, tournent autour de 400 millions de dollars annuellement en matière de cartes de crédit et de 12 milliards de dollars pour les attaques de virus. De son côté, Europole évalue les pertes liées à ce type de criminalité, en ligne, à 700 milliards d’euros annuellement. Quant aux pertes moyennes des entreprises en la matière, on a indiqué que celles des entités françaises ont avoisiné les 2,4 millions d’euros pour la seule année 2009. D’autre part, il est à savoir que les pertes générées par la cybercriminalité dans le monde sont estimées à près de 1 000 milliards de dollars.

Y. Maouchi

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cigales2010 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres