• Auteur:

    ddkabylie

  • Accueil
  • > Bouira 10
  • > Ahnif / L’aménagement d’une gare routière vivement souhaitée

Ahnif / L’aménagement d’une gare routière vivement souhaitée

Posté par ddkabylie le 17 mai 2010

 

Ahnif
L’aménagement d’une gare routière vivement souhaitée

Le chef-lieu de la commune d’Ahnif dénommé localement “carrefour de la gare” offre toutes les conditions nécessaires, en plus d’être un lieu hautement stratégique pour l’aménagement d’une agence de transport de voyageurs pour desservir l’ensemble des communes de la daïra de M’chedallah. En plus de la disponibilité d’un terrain pouvant recevoir de projet, le lieu est situé au centre du territoire de la daïra, à distance presque égale de l’ensemble des communes, à l’exception de celle d’Aghbalou, un peu plus éloigné que les autres.
C’est un projet auquel ont adhéré tous les P/APC, selon le maire d’Ahnif, M. Soum Med Salah, qui précise qu’un dossier complet de ce projet a été remis au directeur du transport de la wilaya de Bouira en 2009, lors d’une réunion organisée par l’APW à la daïra de M’chedallah, à laquelle, ont pris part tout les maires de la circonscription et de préciser que depuis, aucune suite n’a été donnée à cette proposition de la réalisation d’une gare routière à Ahnif.
Notre interlocuteur souligne que le terrain retenu pour ce projet est situé sur l’axe Béjaïa-Sétif au niveau de l’échangeur de l’autoroute, soit une position stratégique, qui offre plusieurs avantages sur le volet services publics névralgiques.
L’actuelle agence routière (un terrain vague sans aucun aménagement) en plus, de constituer un véritable calvaire pour les usagers au même titre que les transporteurs des diverses lignes, en raison de son exiguïté, est coincée entre l’hôpital de M’chedallah auquel il cause des désagrément multiples et quotidiens et un haut talus qui empêche toutes possibilités d’extension  alors que le nombre de véhicules et de voyageurs est en croissance discontinue.
La réalisation d’une gare à Ahnif réglerait d’abord, définitivement le problème de celle de M’chedallah qui constitue un point noir décrié par tout le monde, ensuite, l’espace du terrain d’Ahnif permettrait d’équiper la future agence de toutes les commodités  nécessaires aux transporteurs comme aux voyageurs, tels que des cafés, restaurants, kiosques de tabacs et journaux, des Abribus ; c’est un endroit qui offre en parallèle, la possibilité d’en faire un mini centre commercial qui absorberait un nombre important de chômeurs car situé sur un point de croisement entre les 04 plus importantes routes de l’Est du pays, à savoir la RN 26, la RN 5, l’autoroute en plus, d’une gare ferroviaire fermée mais qui dispose de tous les équipements et une infrastructure complète pour sa remise en service. Une gare routière en ces lieux serait d’un apport considérable en matière de développement, non seulement, pour la commune d’Ahnif qui serait, certes, la première à en bénéficier mais aussi pour l’ensemble de la daïra de M’chedallah.
Le président de l’APC d’Ahnif, conscient de l’importance d’un tel projet pour sa commune, sollicité par l’intermédiaire de la Dépêche de Kabylie, les hautes autorités de la wilaya pour accorder une attention particulière au dossier de ce projet qui est en instance au niveau de la Direction du transport.

 Oulaid Soualah

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cigales2010 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres