• Auteur:

    ddkabylie

  • Accueil
  • > page 4
  • > Béjaïa / Le wali lance les travaux de la trémie d’Ihaddaden

Béjaïa / Le wali lance les travaux de la trémie d’Ihaddaden

Posté par ddkabylie le 18 mai 2010

Béjaïa
Le wali lance les travaux de la trémie d’Ihaddaden

Le wali de Béjaïa, Ali Bedrici, a procédé dans la matinée d’hier, au lancement du chantier de réalisation de la trémie tant attendue du carrefour des 600-Logements à Ihaddaden.

D’un montant de 300 millions de DA, cet ouvrage, dont la réalisation est confiée à l’entreprise nationale ENGOA qui possède une grande expérience en la matière, sera livré, promet-on avant janvier 2011. Par ailleurs les travaux de réalisation d’une deuxième trémie similaire seront lancés juste après au carrefour d’Aamiriou, indique le directeur des travaux publics et le wali ajoute : “C’est pour ne pas créer beaucoup de désagréments aux automobilistes avec les  nombreuses et inévitables déviations que les travaux des deux trémies causeront qu’ils ne sont pas lancés en même temps.” Les deux réalisations, une fois achevées, apporteront certes un grand soulagement aux automobilistes, mais les problèmes de circulation ne seront pas pour autant réglés à Béjaïa. Deux heures de pointe, c’est véritablement la loi de la jungle qui règne aux quatre ou cinq carrefours qui jalonnent le boulevard des Aurès. S’il n’est pas possible de lancer plusieurs trémies en même temps les usagers de l’artère, souhaitent la réalisation de rond-point ou l’installation de feux de signalisation pour réduire l’ardeur des passe-droits. A la visite du chantier des VRD à Sidi Ali Labhar où pas plus de 920 logements sont en voie d’achèvement, le wali qui a constaté, avec beaucoup d’amertume, le manque de coordination des entreprises chargées de la réalisation des différents réseaux (AEP, eaux usées, gaz, électricité…) dont les travaux sont enchevêtrés. Chaque entreprise accuse l’autre d’être à l’origine du non-avancement de son chantier. Aussi, après avoir mis chacun devant ses responsabilités, le wali a décidé sur place l’affectation à Sidi Ali Labhar, un fonctionnaire de la wilaya qui aura pour mission de coordonner les entreprises et de proposer des sanctions à l’encontre de celles qui seraient défaillantes. Concernant le secteur de l’éducation, le premier responsable de la wilaya a suspecté au cours de sa tournée dans la commune de Béjaïa pas moins de quatre chantiers livrables avant la rentrée scolaire prochaine : une école fondamentale base 5 et 15 classes, un groupe scolaire de 9 classes à Sidi Ali Labhar et deux extensions d’écoles primaires, l’une des 4 classes dans le quartier périphérique de Tigzirt l’autre de 6 classes à Ihaddaden. A Ihaddaden Ouada, s’agissant de gaz de ville, Ali Bedrici a visité un chantier de raccordement de 1 000 foyers au réseau de gaz de ville. D’une ampleur de 12 000 mètres linéaires, à moitié achevé, ce réseau, l’entrepreneur a promis de le livrer avant le mois de ramadan (août 2010). Une deuxième tranche de 3 000 mètres linéaires destinée à alimenter en énergie gaziène 750 familles sera lancée dès la disponibilité de l’étude.

B. Mouhoub

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cigales2010 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres