• Auteur:

    ddkabylie

  • Accueil
  • > Culturelle
  • > Une délégation s’est rendue au village natal de Belaid At Ali

Une délégation s’est rendue au village natal de Belaid At Ali

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

Une délégation s’est rendue au village natal de Belaid At Ali
Emotion, hommages et projets

Le même colloque initié par la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou et les éditions Tira, lequel a vu la participation de plusieurs universitaires, que d’aucuns ont qualifié de réussite totale tant par son organisation que par la qualité des intervenants, envisagent de rééditer la rencontre à Bouira, Bgayet et à Alger. L’option d’organiser ledit colloque à Paris a été également annoncée. Cherif Mammeri, animateur de l’émission « Tamurt nnegh », sur la Chaîne 4, qui avait réalisé la veille un portrait sur l’écrivain, était également présent en ce jour de pèlerinage et s’est entretenu avec les citoyens du village pour raffiner son travail.

C’est dans une ambiance marquée par une profonde émotion que s’est déroulée la rencontre entre les organisateurs du colloque sur l’écrivain/poète Belaid At Ali et les citoyens de son village natal Azrou dans la daïra de Aïn El Hammam.
La délégation a été reçue par le comité du village et l’association culturelle. Un recueillement s’est déroulé sur la tombe d’un autre miliant de la cause berbère dans les années 40 en l’occurrence Mohand Amokrane Khelifati.
La procession s’est ensuite dirigée vers le lieu où habitait Belaid avant qu’une visite ne soit programmée à l’école du village. Auparavant, Abdennour Abdesselam et Brahim Tazaghart ont pris la parole tour à tour pour remercier les citoyens et communiquer les recommandations issues du colloque, à savoir : « la création d’un prix littéraire Belaid At Ali, la création de la fondation Belaid At Ali avec l’aimable accord des membres de sa famille ».
Ensuite, “la réédition de l’ouvrage « Les Cahiers de Belaid » avec redressement de la transcription et une nouvelle forme en coffrets des divers cahiers”. Et enfin, il faut souligner que l’ensemble des intervenants au colloque ont déclaré unanimement que, » Belaid At Ali est le premier romancier algérien avec son roman « Lwali n Wedrar » (le saint homme de la montagne) écrit dans les années 1930 « . Le même colloque initié par la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou et les éditions Tira, lequel a vu la participation de plusieurs universitaires, que d’aucuns ont qualifié de réussite totale tant par son organisation que par la qualité des intervenants, envisagent de rééditer la rencontre à Bouira, Bgayet et à Alger.  L’option d’organiser ledit colloque à Paris a été également annoncée. Cherif Mammeri, animateur de l’émission « Tamurt nnegh », sur la Chaîne 4, qui avait réalisé la veille un portrait sur l’écrivain, était également présent en ce jour de pèlerinage et s’est entretenu avec les citoyens du village pour raffiner son travail.  Abdennour Abdesselam, qui, nous a informés avoir réalisé en 1972 un reportage photo de Azrou et de la maison de Belaid alors en ruines, était visiblement très ému par ces retrouvailles, 38 ans après. Il a indiqué qu’il est sur un chantier de présentation des cahiers de Belaid At Ali. Une sorte de réédition de ses œuvres commentées.

R. C.

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cigales2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres