• Auteur:

    ddkabylie

Béjaïa / L’ouverture officielle de la saison estivale prévue pour le 5 juin

Posté par ddkabylie le 21 mai 2010

Béjaïa
L’ouverture officielle de la saison estivale prévue pour le 5 juin

Selon la cellule de communication de la wilaya, ce sera le premier samedi du mois de juin que s’ouvrira officiellement la saison estivale dans la wilaya de Béjaïa. Long d’une centaine de kilomètres, le littoral de la wilaya compte 35 plages autorisées à la baignade où afflueront comme chaque été, des millions d’estivants du pays et de l’étranger, particulièrement nos compatriotes installés dans l’Hexagone. Le demi-millier de surveillants de baignade de l’année dernière sera pratiquement doublé cette année, lequel disposera de 18 zodiacs contre une dizaine l’été passé. Mobilisés par la direction de l’action sociale et agissant sous le contrôle des chefs de daïra et des maires, 230 agents de l’opération “Blanche Algérie” procéderont au nettoyage des plages avant l’ouverture et durant toute la saison estivale ceci en plus des
5 000 jeunes issus du mouvement associatif qui activeront dès l’ouverture officielle jusqu’à la mi-juillet dans le cadre de la sensibilisation sur la protection de l’environnement et aideront au nettoyage des plages. Toutes ces actions s’ajouteront à celles entreprises par les communes. Toujours selon la chargée de communication, parallèlement au nettoyage des plages, des travaux d’aménagement urbain et d’embellissement sont soit réalisés, soit en cours, y compris l’amélioration de l’éclairage public des villes et le long des axes principaux. Différentes directions de wilaya ont entamé des travaux dans ce cadre depuis plusieurs mois pour un montant de près de quarante milliards de centimes. L’environnement, la santé, le contrôle de qualité et la sécurité sont pris en charge et chaque service accomplira les missions qui relèvent de sa compétence. Les secteurs de la culture, de la jeunesse et des sports, des collectivités locales, du comité des fêtes de Béjaïa et du mouvement associatif participeront à la mise en place d’un riche programme culturel pour la saison estivale et la période du ramadan. Enfin pour ce qui est de la solidarité nationale, la direction en charge du secteur participera à hauteur de quatorze millions de dinars pour la prise en charge du plan bleu et de l’accueil des enfants nécessiteux. Les préparatifs vont bon train pour une réussite totale de la saison estivale.

A. Gana

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

Contre une légère baisse de 5,34% des importations

Posté par ddkabylie le 21 mai 2010

Contre une légère baisse de 5,34% des importations
Excédent commercial de plus de 5 milliards de dollars durant les 4 premiers mois de 2010

La balance commerciale de notre pays a enregistré un excédent commercial de 5,09 milliards de dollars durant les quatre premiers mois de 2010, a indiqué avant-hier le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Durant cette période, l’Algérie a exporté pour 17,90 milliards de dollars, contre 13,09 milliards de dollars au cours des quatre premiers mois de 2009, soit une hausse de 36,72%. L’Algérie a importé pour 12,81 milliards de dollars durant les 4 premiers mois de 2010 contre 13,53 milliards de dollars durant la même période de 2009, soit une légère baisse de 5,34%, selon le Cnis. Ces résultats dégagent un taux de couverture des importations par des exportations de 140%, contre seulement 97% au cours de la période de référence de l’année dernière, précise la même source. Il est à savoir que cette nette amélioration du commerce extérieur s’explique par l’augmentation du montant des exportations des hydrocarbures grâce à la hausse des prix du brut, et par une baisse des importations notamment des biens alimentaires et des biens de consommation.
Sur le montant global des exportations, les hydrocarbures ont représenté 97,58% en s’établissant à 17,47 milliards de dollars lors des quatre premiers mois 2010, contre 12,79 milliards de dollars durant la même période de 2009, en hausse de 36,59%. Quant aux exportations hors hydrocarbures, elles demeurent faibles, se chiffrant à seulement 433 millions de dollars, soit 2,42% du volume global des exportations. Les principaux produits hors hydrocarbures exportés sont constitués du groupe demi-produits avec 286 millions USD (+74,39%), les produits bruts avec 69 millions USD (+16,95%) et les biens alimentaires avec 63 millions USD (+21,15%). Les exportations des biens de consommation non alimentaires se sont chiffrées à 9 millions USD (-40%) et des biens d’équipements industriels à 6 millions USD, soit une baisse de 60%. D’autre part, pour les importations, ont enregistré un recul des biens de consommation à 1,75 milliard USD (-25,19%), des biens alimentaires à 2,03 milliards de dollars (-10,69%) et des demi produits à 3,25 milliards de dollars (-4,7%). Par contre, les importations des autres groupes de produits ont enregistré des hausses, en particulier les biens d’équipement agricole avec 98 millions USD, en hausse de 71,93 %, et le groupe d’énergie et lubrifiants (148 millions USD (+40,95%). Cette hausse a concerné également les importations des produits bruts qui ont atteint 427 millions USD (+10,05%) et les biens d’équipements industriels avec 5,09 milliards USD (+3,01%). Concernant les statistiques du commerce extérieur pour le seul mois d’avril dernier, la balance commerciale a connu un excédent de 773 millions de dollars, qui s’explique par l’amélioration des exportations des hydrocarbures qui ont connu une hausse de 21% et une baisse des importations, précise la même source. Ainsi, les exportations ont augmenté à 4,11 milliards de dollars (+21%) contre des importations en baisse de 3,05% à 3,34 milliards de dollars, soit un taux de couverture des importations par les exportations de 123%, relève le Cnis. Par ailleurs, la majorité des groupes de produits a connu des baisses d’importations dont notamment celui des biens de consommation non alimentaires, passant à 346 millions de dollars en avril dernier contre 556 millions de dollars en avril 2009 (-37,7%).
Les importations des biens destinés à l’outil de production ont également chuté à 897 millions de dollars (-15,93 %) et les biens de consommation alimentaires à 471 millions de dollars (-10,46%). Seuls les biens d’équipement ont connu une hausse de 25,44% pour totaliser 1,63 milliard de dollars.
En outre, les hydrocarbures ont représenté 97,47% des exportations en avril 2010, passant à 4 milliards de dollars contre 3,32 milliards de dollars en avril 2009 (+20,89%) suite au redressement des cours mondiaux de pétrole.  Sur la même période, les exportations hors hydrocarbures ont représenté 2,53% du volume global des exportations avec 104 millions de dollars, malgré une hausse de 25,3% par rapport au même mois de l’année dernière.
La répartition des importations par mode de financement montre une nette prédominance du cash à raison de 61,27% pour un montant de 2,04 milliards de dollars, malgré une baisse de plus de 26% par rapport à avril 2009. Cependant les lignes de crédit ont financé 28,91% des importations pour un montant de 966 millions de dollars, en hausse de plus de 113%, relève le Cnis. Il est à savoir que au cours du mois d’avril 2010, les principaux clients de l’Algérie étaient les Etats-Unis d’Amérique avec 812 millions de dollars (+11,08%), suivis de l’Italie avec 786 millions de dollars (+7,08%), et la France avec 381 millions de dollars (+6,72%). Quant aux principaux fournisseurs, la première place est revenue à la France avec 541 millions de dollars (-1,81%), suivie de la Chine avec 407 millions de dollars (+3,04%), et l’Italie avec 307 millions de dollars (-9,71%), précise la même source.

Y. Maouchi 

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

La direction de l’emploi de Tizi-Ouzou refuse de le recruter / Son nom pose problème…!

Posté par ddkabylie le 21 mai 2010

La direction de l’emploi de Tizi-Ouzou refuse de le recruter
Son nom pose problème…!

Ingénieur en biologie, T. Dyhia, qui avait déposé son dossier auprès de l’agence de l’emploi de Aïn El Hammam, s’est vue rejeter son dossier de recrutement par la direction de l’emploi de Tizi-Ouzou et pour cause, l’entreprise qui devait la recruter porte le même non qu’elle. L’entreprise étant familiale et créée dans le cadre de l’Ansej. Une décision insolite qui serait interne à la direction de l’emploi de Tizi-Ouzou. Pourtant le ministère a lancé le plan d’insertion sociale pour les jeunes diplômés dans les entreprises privées. Cette note, selon une source proche de ce service, n’est pas prise en considération par la nouvelle directrice de l’emploi de la wilaya. L’entreprise en question tient de son côté, à dénoncer cette décision, jugée déplacée. Dans une lettre qui devait être transmise au wali, l’entreprise dénonce le rejet du recrutement dont fait l’objet ce cadre ingénieur. “On se demande pourquoi cette jeune fille diplômée ne peut pas être recrutée par un proche !”  Une décision arbitraire que ne justifie aucun texte réglementaire, estime-t-on. “Quand le chef d’une administration ou d’une grande entreprise publique emploie ou fait employer de nombreux membres de sa famille, cela s’appelle du népotisme et est condamnable par la loi et l’éthique professionnelle, le bien public étant le bien de tous en aucun cas ils ne pourrait être accaparé par une famille ou un clan de manière privée…, cette considération n’est pas applicable pour une microentreprise privée, ce serait de l’exagération. Recruter un proche dans ces conditions n’est pas du népotisme, mais de l’assistance sociale”, écrivent-ils. “Il ne faut plus dès lors s’étonner que nos jeunes veuillent rejoindre l’autre rive à la nage, au risque de se faire dévorer par les poissons, le pire étant, ce qu’ils vivent tous les jours chez eux”, dénonce pour sa part le jeune promoteur, gérant de la microentreprise, souhaitant faire un effort.
Ce n’est pas le seul cas enregistré dans la région d’Ain El Hammam. Plusieurs dossiers ont été rejetés pour la même raison, alors que des entreprises sont prêtes à les recruter.
L’on apprend qu’une lettre de réclamation sur cette pratique sera adressée au ministre de tutelle dans les jours à venir, dans ce cas de figure, on est tentés de dire que d’un côté, on nous ressasse une politique de l’emploi à tout bout de champ et de l’autre on nous met des obstacles du genre… respect de la loi, mais laquelle au fait ?

M. Mouloudj

Publié dans page 2 | 1 Commentaire »

L’Internationale des services publics réclame sa réouverture

Posté par ddkabylie le 21 mai 2010

Fermeture de la Maison des syndicats
L’Internationale des services publics réclame sa réouverture

L’Intersyndicale autonome de la Fonction publique (IAFP), dénonce vigoureusement la décision du wali d’Alger qui a ordonné la fermeture administrative de la Maison des syndicats autonomes algériens, dont le Syndicat national autonome du personnel de l’administration publique (Snapap) est locataire, privant ainsi celui-ci, de son siège social et de ses bureaux.

Lire la suite… »

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

Résurgence de l’ex-GSPC à Si Mustapha

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

Résurgence de l’ex-GSPC à Si Mustapha
Deux morts et 18 blessés dans un attentat à la bombe

Moins d’une semaine après l’attentat à l’explosif, perpetré à Baghlia, avec un bilan de deux morts et une quinzaine de blessés, la horde sanguinaire locale a récidivé hier, en faisant le même nombre de victimes, à Si Mustapha, 18 km à l’est de Boumerdès.
Deux militaires y ont été tués, en plus de 18 blessés, suite à l’explosion d’une bombe artisanale, survenue ce mercredi aux environs de 13h.
L’engin de fabrication artisanale a détoné, précisément non loin d’un site de chalets, situé à l’entrée ouest de ladite localité. Un convoi de l’ANP venait d’emprunter un sentier avoisinant, lorsqu’il fut surpris par la forte déflagration. Les éclats de l’engin infernal ont tué deux militaires et blessé 18 autres personnes, a-t-on indiqué. Certaines sources ont laissé entendre qu’il s’agissait d’une voiture piégée. Mais cette information n’est pas confirmée, à l’heure où nous mettons sous presse. Le souffle de la bombe a provoqué une grande panique parmi les riverains. La circulation automobile fut bloquée, dans cette circonstance, durant plus d’une heure au niveau du tronçon avoisinant la RN 12. Juste après l’évacuation des victimes vers un hôpital de la périphérie, une brigade de la police judiciaire a déclenché une fouille dans le périmètre ciblé. On y suspectait, a-t-on signalé, la présence d’un autre engin explosif.
 Cet énième attentat à l’explosif est attribué, selon des informations recoupées, à une serriate d’El Arkam, qui s’appuie sans doute sur ses relais non encore identifiés.
Et ces derniers profitent, toujours, de la moindre baisse de vigilance pour se mettre diaboliquement au service de leurs commanditaires.

Salim Haddou

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

Aïn Zaouia / Mort par électrocution d’un agent municipal

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

Aïn Zaouia
Mort par électrocution d’un agent municipal

Un agent municipal, électricien à l’APC de Aïn-Zaouia, a trouvé la mort par électrocution avant-hier, aux environs de 11 heures, à Ifarhadene, un village relevant de la localité de Boumahni. Selon une source proche de l’APC, l’agent âgé de 54 ans, K.A., a rendu l’âme après avoir été victime d’une charge électrique à hauteur d’un poteau électrique d’une ligne à basse tension, et ce au moment où il effectuait des travaux de réparation de l’éclairage public. Le corps de la victime, originaire du village de Tizi Ameur, est resté suspendu au sommet du pilonne  électrique pendant plus d’une heure, avant que les agents de la Protection civile n’interviennent pour procéder à la levée du corps, puis son transfert à la morgue de l’hôpital de Draâ El Mizan. En signe de deuil, ses collègues à l’APC de Aïn Zaouia et les membres de l’exécutif communal, ont observé un arrêt de travail durant la journée d’hier.

M. Haddadi

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

Tizi-Gheniff / Vers la relance de la stèle Lounès Matoub

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

Tizi-Gheniff

Vers la relance de la stèle Lounès Matoub

Si au lendemain de l’assassinat du chantre de l’amasighité, Lounès Matoub, nombreux sont les villages et villes où ont été érigées des stèles commémoratives en hommage au Rebelle, aujourd’hui, il est malheureux de voir l’état de certaines d’elles.
Heureusement, l’association Tagmats de Lyon présidée par M. Dalil Makhloufi initie ici et là leur restauration, leur entretien et la réalisation de bien d’autres. On rappellera qu’à Draâ El-Mizan, la stèle Matoub Lounès a été repeinte et restaurée grâce à cette association et le mouvement associatif. De même que celle de Tizi-N’Tletta, dédiée à Lounès et feu Ali Zamoum.
Une autre a été érigée à Bounouh. De son passage dans la région du versant sud de Tizi-Gheniff et plus précisément à Laqhwa N’Sebt allait être relancée. “Notre association en compagnie des membres de la fondation Lounès Matoub et ceux d’Amgud de Draâ El-Mizan avons pris attache avec le maire de cette municipalité auquel nous avons exposé le blocage de la stèle”, nous a dit M. Dalil Makhloufi. Avant de continuer : “L’entrepreneur va nous fournir les matériaux et le maire a promis de contribuer pour réaliser l’esplanade. De notre côté, nous allons financer la stèle.”
M. Dalil Makhloufi promet de faire en sorte que toutes les stèles soient entretenues. “Nous avons mis en vente un autre numéro de la revue Tagmats dédiée en hommage à Da L’muld n’Ath Maâmar. L’argent ramassé sera consacré à ces stèles.” a-t-il enchaîné. Dans la région de Draâ El-Mizan, il restera le lancement de celle prévue à Frikat pour laquelle déjà une assiette foncière y a été dégagée et la restauration de celle de Boufhaima. En tout, M. Dalil Makhloufi, acteur actif du mouvement associatif à Lyon ne lésine pas sur les moyens à mettre pour défendre l’identité et les valeurs amazighes dans toutes leurs dimensions.

Amar Ouramdane

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

Béjaïa Préparation des examens de fin d’année

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

Béjaïa Préparation des examens de fin d’année

46 091 inscrits sur les listes

A l’approche des examens de fin d’année, tous cycles confondus, tout est fin prêt pour accueillir les candidats dans de bonnes conditions, assure la direction de l’éducation de Béjaïa. Cette année, ce sont quelque 46 091 candidats inscrits sur les différentes listes qui sont attendus aux examens de fin de cycle. Ainsi, l’épreuve des examens de 5e, fin de cycle primaire, prévue le 27 mai prochain, concernera 15 587 candidats dont 7 398 filles, répartis sur 124 centres à travers le territoire de la wilaya.  Les candidats pour l’obtention du Brevet d’enseignement moyen, eux, sont au nombre de 14 427, dont 7 938 candidates dont 33 candidats libres. Ces examens auront lieu du 1er au 3 juin prochain au niveau de 41 centres répartis aux quatre coins de la wilaya. Dans le secondaire, ils seront au moins 16 078 candidats, dont 9 382 filles et 3 181 autres candidats libres qui sont convoqués à concourir pour obtenir le fameux sésame qui leur permettra d’aller à l’université. Les épreuves du baccalauréat débuteront le 6 juin.  Les candidats, précise la DE de Béjaïa, seront répartis dans 43 centres d’examen retenus pour cette année. Des détenus figurent également sur les listes des candidats aux différentes sessions d’examen. Ainsi, 31 candidats à l’examen du BEM, ont d’ores et déjà passé leurs épreuves au niveau des trois centres d’insertion et de rééducation de Béjaïa. Quinze autres candidats dont des détenus ont passé les épreuves du bac. Quant au BEM et bac sportifs, ils ont eu lieu du 2 au 13 mai dernier. Ils étaient quelque 13 997 candidats à avoir passé les épreuves du bac sportif dans la wilaya de Béjaïa cette année.
Du nouveau ? La direction de l’éducation de Béjaïa indique que “la nouveauté, cette année, a consisté en l’unification, pour la première fois, des sujets, de la durée et du barème de correction concernant l’épreuve d’éducation artistique dont l’examen a eu lieu le 12 mai dernier dans 19 centres à travers le territoire de la wilaya”. La direction de l’éducation se réjouit également du succès tous azimuts des épreuves de musique. En ce qui concerne l’encadrement, ce sont quelque 5 207 surveillants qui veilleront au bon déroulement des examens. Ils seront 1 368 pour le primaire, 1 523 pour le moyen et 2 316 pour le secondaire.
Selon la DE, le nombre de candidats par salle est de 25, ce qui explique le nombre réduit de centres par rapport aux sessions précédentes. “Tous les moyens humains et matériels sont mobilisés (…) pour assurer notamment le transport et la restauration aux candidats résidant loin des centres d’examen ainsi qu’aux encadreurs”, assure-t-on.

B. B.

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

Le Cnapest s’insurge / “Le bac blanc a eu lieu sans l’achèvement des programmes scolaires”

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

Le Cnapest s’insurge
“Le bac blanc a eu lieu sans l’achèvement des programmes scolaires”

Les épreuves du bac blanc de l’année scolaire 2009-2010 ont eu lieu le 16 mai dernier, dans des circonstances exceptionnelles, selon le chargé de l’information au sein du Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest).

Lire la suite… »

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

140 000 permis de conduire ont été retirés

Posté par ddkabylie le 18 mai 2010

 

140 000 permis de conduire ont été retirés

Plus de 800 personnes ont trouvé la mort depuis le début de l’année

Selon un bilan conjugué de la Protection civile, la Sûreté nationale, la Gendarmerie nationale ainsi que la Direction générale des routes, plus de 800 personnes sont décédées ainsi que 7 277 blessés depuis le début de l’année sur les routes algériennes, dans plus de 4 200 accidents. Les wilayas les plus touchées sont respectivement Alger, Tlemcen, Blida, Sétif, Mascara, Oran, Batna, Relizane, Bordj Bou-Arréridj, Médéa et Tiaret.
Les principales causes des accidents de la route demeurent l’excès de vitesse, les dépassements dangereux, le non-respect de la distance de sécurité et la violation du code de la route.
Selon les experts, afin de lutter contre les accidents de la route, il est nécessaire de faire une analyse profonde du phénomène et surtout lancer une vaste campagne de sensibilisation à travers tout le territoire national, aussi, lancer une autre analyse pour expliquer le phénomène comportemental lié à l’excès de vitesse qui est en train de se développer à l’intérieur des zones urbaines. La mise en circulation de l’autoroute Est-Ouest permettra, selon les experts, de constater l’impacte de la route sur la sécurité routière.
Néanmoins, il existe des facteurs techniques comme l’état des routes ainsi que les véhicules âgés dont un décret ministériel prévoit de retirer toutes les voitures vétustes de la circulation, néanmoins, cette mesure n’est pas encore appliquée.
L’état des routes et l’étroitesse du réseau routier face à la croissance du nombre de véhicules demeure une grande préoccupation en attendant les différentes rocades encore en construction ainsi que l’autoroute Est-Ouest dont la fin des travaux ne devrait pas intervenir avant la fin de l’année 2011 vraisemblablement.
Le nouveau code de la route comporte des peines de prison allant de deux à dix ans d’emprisonnement, ainsi qu’une amende qui peut aller jusqu’à 200 000 DA notamment, à l’encontre des chauffards qui violent le code de la route ainsi que les chauffeurs des poids lourds.
L’installation des radars ainsi que le permis à points tardent à venir comme cela est de rigueur chez nos voisins marocains et tunisien ainsi qu’en France. Le nouveau code de la route prévoit aussi des amendes contre le piéton. La nouvelle réglementation, à dimension pédagogique selon les responsables, vise à discipliner le comportement des citoyens concernés par la sécurité routière. Ainsi, les piétons désabusés par ces mesures sont contraints en cas d’effraction du code de la route de payer une amende qui peut atteindre les 2000 DA.
Concernant un autre volet, quelque 140 000 permis de conduire ont été retirés depuis le début de l’année et la mise en application des mesures du gouvernement contenues dans le nouveau code de la route qui est en vigueur depuis le 1er février dernier.

Hacène Merbouti

Publié dans page 2 | Pas de Commentaire »

12345...26
 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres