• Auteur:

    ddkabylie

  • Accueil
  • > Recherche : depéche kabylie

Résultats de votre recherche

Nouvelle version du site de la Dépêche de Kabylie

Posté par ddkabylie le 22 mai 2010

Désormais, vous pouvez lire la Dépêche de Kabylie, dans sa version PDF sur le site: www.depechedekabylie.com. Une nouvelle version du site est en construction, et en voici l’adresse: www.depechedekabylie.net  

Publié dans A la Une | Pas de Commentaires »

Haddad Fatah : “Cet événement n’aurait pas pu avoir lieu sans la contribution de tous”

Posté par ddkabylie le 21 mai 2010

5e semi marathon international de la ville de Béjaïa
Haddad Fatah : “Cet événement n’aurait pas pu avoir lieu sans la contribution de tous”

La 5e édition du semi marathon international de Béjaïa, qui s’est déroulée le 1er mai dernier, a vu une participation record de plus de 4000 coureurs venus de 35 wilayates ainsi que de 22 athlètes étrangers venus de 8 pays. Nous avons accosté le président du CSA/AMCB, club organisateur, Fatah Haddad, pour nous faire le bilan de cette édition.

Lire la suite… »

Publié dans page 21 | Pas de Commentaires »

Entretien avec Farid Meddourène

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

 

Entretien avec Farid Meddourène
“La chanson kabyle a fait des progrès”

Manquant terriblement de régularité en matière de production artistique, le chanteur Farid Meddourène (46 ans), a tout de même le mérite de ne jamais déserter ce milieu auquel il voue une passion sans limites. Avec un mélange des genres folklore, berouali et sétifien, Farid nous fait part des chanteurs du terroir qui occupent la scène artistique locale. Apprécions-le.

Lire la suite… »

Publié dans Culturelle | Pas de Commentaires »

Chemini / Le CFPA, plus de bas que de hauts !

Posté par ddkabylie le 19 mai 2010

Chemini
Le CFPA, plus de bas que de hauts !

Un seul véhicule de service est disponible sur le parking mais, le mal c’est “qu’il est souvent en panne !”, avoue le directeur. A l’érosion de la cour zébrée par une multitude nids-de-poule, la clôture offre par endroit, un visage désespérant ! Déglinguée, fissurée, or « nous avons reconstruit bien des morceaux du mur mais ce n’est guère suffisant et les moyens financiers font sévèrement défaut », déplore le directeur.

Lire la suite… »

Publié dans Bgayet 06 | Pas de Commentaires »

L’artiste nous rend visite

Posté par ddkabylie le 18 mai 2010

 

L’artiste nous rend visite

Actuellement en tournée artistique à travers la wilaya de Bouira, le chanteur Ali Amrane nous a rendu, une visite de courtoisie dans notre bureau de Bouira où il s’est entretenu avec le staff rédactionnel de la Dépêche de Kabylie. Au cours de notre entretien avec l’artiste, ce dernier s’est dit émerveillé de l’accueil qui lui a été réservé par le public bouiri venu, en force, assister à la soirée animée avant-hier soir à la salle des spectacles de la maison de la culture Ali-Zamoum.

D. M.

Publié dans Ithren, page 5 | Pas de Commentaires »

Ahnif / L’aménagement d’une gare routière vivement souhaitée

Posté par ddkabylie le 17 mai 2010

 

Ahnif
L’aménagement d’une gare routière vivement souhaitée

Le chef-lieu de la commune d’Ahnif dénommé localement “carrefour de la gare” offre toutes les conditions nécessaires, en plus d’être un lieu hautement stratégique pour l’aménagement d’une agence de transport de voyageurs pour desservir l’ensemble des communes de la daïra de M’chedallah. En plus de la disponibilité d’un terrain pouvant recevoir de projet, le lieu est situé au centre du territoire de la daïra, à distance presque égale de l’ensemble des communes, à l’exception de celle d’Aghbalou, un peu plus éloigné que les autres.
C’est un projet auquel ont adhéré tous les P/APC, selon le maire d’Ahnif, M. Soum Med Salah, qui précise qu’un dossier complet de ce projet a été remis au directeur du transport de la wilaya de Bouira en 2009, lors d’une réunion organisée par l’APW à la daïra de M’chedallah, à laquelle, ont pris part tout les maires de la circonscription et de préciser que depuis, aucune suite n’a été donnée à cette proposition de la réalisation d’une gare routière à Ahnif.
Notre interlocuteur souligne que le terrain retenu pour ce projet est situé sur l’axe Béjaïa-Sétif au niveau de l’échangeur de l’autoroute, soit une position stratégique, qui offre plusieurs avantages sur le volet services publics névralgiques.
L’actuelle agence routière (un terrain vague sans aucun aménagement) en plus, de constituer un véritable calvaire pour les usagers au même titre que les transporteurs des diverses lignes, en raison de son exiguïté, est coincée entre l’hôpital de M’chedallah auquel il cause des désagrément multiples et quotidiens et un haut talus qui empêche toutes possibilités d’extension  alors que le nombre de véhicules et de voyageurs est en croissance discontinue.
La réalisation d’une gare à Ahnif réglerait d’abord, définitivement le problème de celle de M’chedallah qui constitue un point noir décrié par tout le monde, ensuite, l’espace du terrain d’Ahnif permettrait d’équiper la future agence de toutes les commodités  nécessaires aux transporteurs comme aux voyageurs, tels que des cafés, restaurants, kiosques de tabacs et journaux, des Abribus ; c’est un endroit qui offre en parallèle, la possibilité d’en faire un mini centre commercial qui absorberait un nombre important de chômeurs car situé sur un point de croisement entre les 04 plus importantes routes de l’Est du pays, à savoir la RN 26, la RN 5, l’autoroute en plus, d’une gare ferroviaire fermée mais qui dispose de tous les équipements et une infrastructure complète pour sa remise en service. Une gare routière en ces lieux serait d’un apport considérable en matière de développement, non seulement, pour la commune d’Ahnif qui serait, certes, la première à en bénéficier mais aussi pour l’ensemble de la daïra de M’chedallah.
Le président de l’APC d’Ahnif, conscient de l’importance d’un tel projet pour sa commune, sollicité par l’intermédiaire de la Dépêche de Kabylie, les hautes autorités de la wilaya pour accorder une attention particulière au dossier de ce projet qui est en instance au niveau de la Direction du transport.

 Oulaid Soualah

Publié dans Bouira 10 | Pas de Commentaires »

Le FLN de Tizi-Ouzou nous écrit

Posté par ddkabylie le 17 mai 2010

Le FLN de Tizi-Ouzou nous écrit

Suite à l’article paru dans le quotidien la Dépêche de Kabylie n°2426 du 16 mai 2010 sous le titre “Dix membres retirent leur confiance au Mouhafedh”, veuillez publier la mise au point suivante :
1- Le retrait de confiance au Mouhafedh est adopté par le bureau de la Mouhafedh (dix membres sur onze) qui est l’instance de direction du FLN à Tizi-Ouzou. Notre déclaration du 15 mai 2010 réitère cette position.
2- La réponse du Mouhafedh est aflligeante pour notre parti :
- La présence de 59 chefs de Kasma à la réunion relève de la tricherie. Si cela pouvait être vrai, tant mieux, puisque nous n’avons jamais appelé au boycott de cette séance de travail. De plus, leur présence ne constitue nullement un soutien pour lui, mieux encore, bon nombre d’entre eux étaient restés à nos côtés dans les bureaux ou dans les couloirs hors de la salle qui ne peut contenir plus de soixante personnes.
- Puisqu’il soulève ce point, nous n’avons pas voulu répondre aux provocations de ses barbouzes qui cherchaient des incidents pour nous les imputer. Nous avons agi en personnes responsables en faisant peuve de sagesse soucieux de préserver l’ordre public et par égard à notre invité.
- S’agissant de l’élection au comité central (quota de Tizi-Ouzou) nous l’invitons à ouvrir un débat sur cet aspect pour révéler toutes les dérives qui ont entouré les différentes phases de cette opération. Cette invitation est, du reste valable pour tous les points soulevés par notre rapport.
- En ce qui concerne nos éventuelles candidatures aux prochaines élections nous pouvons nous passer de ses conseils, mais il est tellement obnibulé par la fonction de Mouhafedh qu’il a déjà commencé la distribution de postes fictifs à quelques naïfs.
Comme à son habitude, il brasse du vent.
- Pour ce qui est de la restructuration des Kasmas, nous comptons bien y prendre part avec les militants. Nous sommes statutairement responsables de cette opération dans le cadre des instructions de notre direction nationale.
Enfin, nous l’invitons à revisiter sa mémoire et à relire toutes ses déclarations. Elles sont d’un stéréotype tellement indigents qu’on peut prévoir sa prochaine réplique.
L’auteur de l’article, le décrit imperturbable. Cela doit seulement être une apparence et comme on dit : “Les apparences sont souvent trompeuses.”

Publié dans page 3 | Pas de Commentaires »

Judo/ PPS

Posté par ddkabylie le 16 mai 2010

Judo/ PPS
Ouaret Sadek : “Les petits poussins ont fait vibrer le campus universitaire”

La section du PPS (petits poussins sportifs) de l’union sportiv des arts martiaux de Kabylie (USAMK) du maître Ouaret Sadek, a fait vibrer le campus universitaire de Targa Ouzemour de Béjaïa. Pour en savoir plus sur cette louable initiative des étudiants, nous l’avons accosté pour lui poser certaines questions auxquelles il a répondu avec une gentillesse.

Lire la suite… »

Publié dans page 21 | Pas de Commentaires »

Messaoud Belambri, président du bureau national du Snapo

Posté par ddkabylie le 16 mai 2010

 

Messaoud Belambri, président du bureau national du Snapo
Il faut des mesures incitatives à la promotion du générique

 

 

La Dépêche de Kabylie : Quel est l’objectif de cette journée ?
Messaoud Belambri : En plus du fait qu’elle rentre dans le cadre de notre formation continue, cette journée nous a permis de traiter des dossiers très importants, tel que celui de l’utilisation du médicament générique. Ainsi des explications ont été données quant à son utilisation d’autant plus que notre politique nationale en la matière est basée sur l’encouragement de l’utilisation du générique et de la production nationale.

Donc, vous adhérez à cette option économique ?
Absolument mais dans tous les pays où on a voulu encourager le générique, on a adopté des mesures incitatives à la promotion du générique en plus d’un nouveau système de marge qui doit être instauré, tout au moins à ces produits.

Pourquoi ? Les marges ne sont pas importantes ?
La fourchette actuelle se situe entre 20 et 30% et le décret ayant institué cela remonte à l’année 1998.
Donc, en plus des marges, nous avons eu des contacts avec l’administration fiscale pour accorder des facilités ou des mesures fiscales pour encourager le produit local et le produit spécifique, bien entendu et pour les producteurs et pour les pharmaciens.

Les médicaments génériques sont-ils aussi  efficaces que les princeps ?
Absolument. La qualité du médicament est imposée par certains outils juridiques qui existent que le médicament générique soi’t l’équivalent biologique et thérapeutique du princeps.

Il y a eu et il y aura toujours des pénuries de médicaments…
En notre qualité de syndicat des pharmaciens, nous avons fait notre travail en signalant à chaque fois toute pénurie au ministère et ceci de manière régulière. D’ailleurs en ce moment les services du ministère sont en train d’enquêter pour connaître les raisons de ces pénuries comme pour celles actuelles et qui concernant le corticoïde injectable ou encore la pilule contraceptive.
D’une manière globale, les disponibilités et les pénuries sont irrégulières et les importateurs avancent des fois des lenteurs dans la signature des programmes ou encore certaines procédures administratives du Credoc.

Les pharmaciens sont toujours conditionnés par les journées et horaires d’ouverture, pourquoi ?
Depuis 1996, un décret a organisé les gardes et horaires de travail des officines mais depuis le changement du week-end, il y a eu un projet de décret qui réorganisera tout cela en prenant en considération la situation géographique et l’importance des agglomérations.

Entretien réalisé par A. Gana

Publié dans page 2 | Pas de Commentaires »

Tiab Boualem / “Etre à la hauteur des artisans de 1936”

Posté par ddkabylie le 12 mai 2010

Tiab Boualem

“Etre à la hauteur des artisans de 1936”

La Dépêche de Kabylie : Quel commentaire faites-vous sur le déroulement de l’AGE ?
Tiab Boualem : Comme vous venez de le voir, l’Assemblée générale s’est déroulée dans de très bonnes conditions, on a expliqué aux gens, l’intérêt de cette mutation, les gens sont réticents sur ces nouvelles modes de gestion, ils ne sont pas habitués, mais je pense qu’au fur et à mesure, on apportera plus d’explications.
 
Que préfériez-vous, Sarl ou SPA ?
Vous savez, on a pas le choix et ce n’est pas à moi seul de décider, il y aura un conseil qui se penchera sur ce sujet dans les heures qui viennent et prendra la décision qui lui convient, mais on doit aller vite car nous avons un délai jusqu’au 30 juin et on doit prendre le wagon avec tout le monde, je vais pas dire avant tout le monde mais avec tout le monde ; on ira au professionnalisme mais dans de bonnes conditions. Pour cela, il faut aller chez le notaire et faire les formalités qui sont longues et ensuite contacter les gens de la Fédération, car il ne faut pas oublier qu’il y a le cahier des charges qui est en voie de finalisation et on discutera profondément plus avec le ministre de la Jeunesse et des Sports qui viendra la semaine prochaine, il va nous apporter des éclaircissements, et à notre tour, on va lui poser certaines questions sur ce gigantesque projet.

Quel est le message que vous voulez lancer à la famille de la JSMB ?
On n’a pas d’autres alternatives que de prendre le train avec les autres et que si on rate cette occasion inouïe, on ne parlera plus de nous. Notre club s’est préparé depuis des années à ce projet et l’organisation du club actuellement est très favorable, alors à nous de saisir cette propositions de la FAF qui englobe beaucoup d’avantages financiers et matériels. Le professionnalisme donnera une autre dimension au club, tout en se basant sur la formation avec la création des classes sport études et de l’académie et beaucoup d’autres choses qui aideront à l’épanouissement du football dans notre région. Donc, nous devons nous impliquer sérieusement pour réussir le passage au professionnalisme et être à la hauteur des artisans de 1936.

Entretien réalisé par Z. H.

Publié dans page 23 | Pas de Commentaires »

12345...13
 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cigales2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres